ABSENTEISME : L’ASSURANCE MALADIE RAPPORTE AUX EMPLOYEURS

Mercredi 24 janvier, l’Express Entreprise publiait un article intitulé La Sécu dévoile à des employeurs les motifs d’arrêt de travail de leurs salariés. Le magazine dévoile le lancement d’une expérimentation inédite par l’Assurance maladie : alerter les entreprises lorsqu’elles présentent un niveau record d’absentéisme et les informer sur les motifs d’absences de leurs salariés. 
Dans un communiqué de presse, publié ce jeudi 25 janvier, l’Assurance maladie refait une mise au point sur les motivations de cette expérimentation et sur le respect du secret médical.

Inciter les entreprises à mettre en œuvre des actions de prévention

Dans son communiqué de presse, l’Assurance maladie affirme vouloir alerter les grandes entreprises qui présentent un « niveau d’absentéisme atypique », notamment lorsque leur secteur d’activité est en lien direct avec certaines pathologies d’origine professionnelle telles que « les lombalgies, les troubles musculo-squelettiques et les troubles psycho-sociaux. »

L’article de l’Express donne la parole au responsable du département des services aux assurés, Laurent Bailly, en charge du programme, qui déclare qu’une telle expérimentation doit amorcer, pour l’entreprise, une réflexion sur ses conditions de travail.

L’Assurance maladie enfonce le clou en insistant sur la démarche qui consiste à « les informer de leur situation particulière au regard de ce qui est observé dans des entreprises comparables du même secteur d’activité. »L’objectif de cette expérimentation serait de donner à ses entreprises l’envie de mettre en œuvre des actions de prévention et de réduire certains facteurs de risque liés au travail.

 

Quid du secret médical ?

Dans son entretien pour l’Express, Laurent Bailly explique que, pour cette expérimentation, les motifs des arrêts de travail des salariés ont été dévoilés aux entreprises. Or, ce type de données sensibles semblent directement reliées au secret médical.

Le responsable du département des services aux assurés affirme que « Toutes les données sont analysées avec les médecins conseils et les Carsat (caisses retraite et santé au travail), et on s'assure qu'il n'est pas possible, même de manière indirecte, de tracer les personnes. »

Dans son communiqué, l’Assurance maladie réaffirme que le secret médical et la réglementation liée à la protection des données personnelles sont respectés :

  • Le traitement des données est autorisé par le Code de la Sécurité sociale

  • Les données statistiques partagées avec l’entreprise sont anonymes

Elles sont agrégées au niveau de l’entreprise et sur des motifs génériques, et ne concernent que des entreprises dont les effectifs sont suffisamment importants (plus de 200 salariés) afin que le lien entre les causes d’absence et les salariés soit impossible.

Source : https://www.previssima.fr/actualite/absenteisme-lassurance-maladie-rapporte-aux-employeurs.html